Audiences

 

Depuis l’arrivée quasi-simultanée de BFMTV et d’iTELE, en 2005, leur match d’audience déchaîne les passions et les chiffres se bousculent. A l’occassion de cette journée anniversaire, nous avons décidé de regarder à la loupe cette courbe entre BFMTV et iTELE. Quand BFMTV a-t-il pris l’avantage ? Quand iTELE a-t-il perdu pied ? Quand iTELE est-il remonté ? Zooms sur ce graphique !

  • 2005 : iTELE et BFMTV sont lancés sur la TNT.
  • Avril 2007 : Premiers chiffres sur l’audience nationale des deux chaînes infos gratuites. iTELE devance BFMTV de 0,1 pt de PDM (part de marché). Au même moment, BFMTV dépasse iTELE pour la première fois dans les audiences TNT.
  • Décembre 2007 : iTELE est rejoint par BFMTV au niveau national à 0,3 pt de PDM. L’écart se creuse au niveau de la TNT : 0,9 pour BFM / 0,6 pour iTELE.
  • Mai 2008 : Pour la première fois, BFMTV devient « la première chaîne info de France »
  • Septembre 2008 : Nouvelle formule d’iTELE. BFMTV prend durablement la première place niveau audiences.
  • Juin 2010 : À l’occasion de la Coupe du Monde de Football, iTELE reprend la première place l’espace d’un mois.
  • Décembre 2010 : Pour la première fois, l’écart entre les deux chaînes atteint + 0,4 pt pour BFMTV
  • Mars 2011 : Avec les révolutions arabes, les chaînes infos connaissent un boom. BFMTV dépasse pour la première fois les 1,6% de PDM, iTELE au dessus des 1%. L’écart à 0,5 pt de PDM va devenir durable.
  • Mars 2012 : La campagne de la Présidentielle 2012 est le deuxième moment du développement des chaînes infos. Le point d’écart est atteint pour la première fois.
  • Septembre 2013 : Lancement de la V4 d’iTELE avec l’arrivée de Bruce Toussaint et Laurence Ferrari. L’écart a atteint 1,3 pt de PDM.
  • Mars 2014 : À l’occasion des élections régionales, iTELE atteint les 1% de PDM et va se stabiliser à 0,9/1% depuis cette date.
  • Novembre 2014 : Depuis le lancement de cette nouvelle formule, l’écart s’est stabilisé désormais autour de 1 à 1,2 pt de PDM
  • Janvier 2015 : BFMTV atteint les 3% de PDM suite aux attentats de Paris. iTELE atteint aussi un record : 1,2% de PDM. L’écart est à son paroxysme : 1,8 pt de PDM.
  • Mai / Juin 2015 : iTELE se stabilise autour du 1%, tout comme l’écart qui désormais est entre 0,9 et 1 pt de PDM.