VENTE D’iTELE : Suivez en direct les dernières évolutions de la possible vente d’iTELE
MERCATO 2016 : Suivez en direct les dernières informations médiatiques et les programmes en préparation pour la rentrée prochaine
Bienvenue sur NEWSROOM. L’info des chaînes infos et bien plus encore.

Apolline de Malherbe de retour à la rentrée !

La journaliste politique actuellement chroniqueuse dans La matinale de Canal+ est de retour en septembre prochain sur BFMTV pour prendre la suite d’Olivier Mazerolle.

Elle avait annoncé son départ de la chaîne la saison dernière pour aller faire ses dents sur l’antenne de Canal+. Elle signe son retour sur la chaîne d’information en continu pour la rentrée prochaine. Apolline de Malherbe aura donc finalement répondu en faveur des propositions de BFMTV pour lui confier la présentation de sa propre émission. En effet, la chaîne a proposé à la jeune femme de reprendre les rênes de l’émission politique hebdomadaire de la chaîne, BFM Politique, actuellement présentée en intérim par Jean-François Achilli et Thierry Arnaud, dès la rentrée prochaine. Il faut dire que depuis le départ d’Olivier Mazerolle pour le quotidien La Provence, la direction de la chaîne était à la recherche d’une personnalité forte et d’un(e) journaliste politique expérimenté(e). Appoline de Malherbe correspond parfaitement à ces critères, et qui plus est elle connaît très bien la maison puisqu’elle y a travaillé plusieurs années : d’abord en tant que correspondante à Washington, elle revient en France à l’approche de l’élection présidentielle pour suivre les hommes et femmes politiques sur le terrain en la qualité de reporter politique. C’est elle qui sera à Tulle au moment des résultats de l’élection pour commenter la victoire de François Hollande.

En août 2012, on apprend après que plusieurs rumeurs aient courus qu’elle quitte la chaîne info pour rejoindre l’équipe de La Matinale de Canal+, en remplacement de Caroline Roux, partie présenter le rendez-vous politique hebdo de France 5.

La matinale de Canal+, serait-ce la raison de son départ ? Non pas que l’ambiance était morose, mais que l’arrêt de l’émission est de plus en plus évoqué pour la rentrée prochaine : en effet, face à l’infatiguable Lemeyrgie (Télé Matin, France 2), et depuis l’arrivée des chaînes info en 2005, le rendez-vous matinal de la chaîne cryptée est à bout de souffle et la courbe d’audience s’effondre. Après le remplacement cette saison de Maïtena Biraben par Ariane Massenet, il semble d’après les rumeurs qui courent que la direction de Canal+ ait décidé de supprimer purement et simplement le rendez-vous pour raisons d’audiences et de budget, d’où le retour d’Apolline à la maison BFMTV, de peur de se retrouver sans emploi la saison prochaine.

Un retour triomphant pour celle qui a quitté BFMTV un an plus tôt. BFMTV pas rancunière ? On peut voir les choses sous cet angle : après avoir repris Nathalie Levy qui s’était envolée pour France 5 en 2009 pour une saison de C à Vous puis de Julia Delage qui avait rejoint France 2 et l’équipe du programme Infrarouge pendant un an, la chaîne récupère un de ses meilleurs éléments et espère profiter de la petite notoriété croissante de la journaliste pour attirer de nouveaux téléspectateurs fidèles de La Matinale de Canal+.

En plus de sa nouvelle responsabilité de présentatrice du rendez-vous politique, Apolline assurera également les éditos politiques le matin dans « Première édition » en semaine. Ce qui sous-entend que le contrat d’Anna Cabana ne serait pas renouvellé la saison prochaine à la présentation de cette chronique.

Le mercato ne fait que débuter, et nul doute que BFMTV nous réservera encore des surprises pour la saison à venir, qu’elle soient sur le fond ou sur la forme, et qu’elle fera tout pour retenir ses meilleurs journalistes de plus en plus fréquemment convoités par la concurrence…

Source : Le Parisien / Aujourd’hui en France

Clément R.

Ex-fondateur BFMFAN (aujourd'hui NEWSROOM), traducteur de profession, passionné de médias d'information, nouvelles tech., je suis en charge de la responsabilité éditoriale, de la synchronisation des équipes, et du codage de NR.

Vous aimerez sûrement :

  • Mon nom est personne

    J’ai vu la prestation de cette présentatrice recevant Marine Le Pen, je n’ai pas du tout aimé. Elle est prétentieuse, agressive, sûre d’elle, elle coupe sans cesse la parole à son invitée, vraiment trop nulle.
    C’est la première fois que je regardais BFM mais je ne le ferai plus de peur de tomber sur sa trombine.

Menu de navigation