NEWSROOM

Une passion, l'information

En meeting, Marine Le Pen dénonce BFMTV et la presse

Ce dimanche après-midi, Marine Le Pen était à Bordeaux, et, comme à son habitude, a taclé les médias, dont BFMTV, qui fait partie de ses cibles favorites.

« Les médias se déchaînent pour tenter de nous atteindre par leurs flèches venimeuses. Et vous connaissez leur méthodes, dès la fin de ce discours politique, d’ailleurs, certaines chaînes, BFMTV sûrement, feront commenter par un plateau d’éditorialistes dont ils savent très bien qu’ils sont des militants de longue date contre nous.[…] Le but ne sera pas de commenter avec déontologie, mais de dénigrer, de caricaturer, car ils ne savent faire que ça. » a lancé la candidate du Front National devant environ 2 000 partisans dans un hall du Parc des Expositions de Bordeaux, en ouverture d’un discours d’une heure quinze.

« Nos adversaires maintenant se coalisent, multipliant les injures, les menaces, les diffamations contre nous, amplifiées par la caisse de résonance des patrons de presse (…). Tout ce que l’univers médiatique compte de soi-disant experts se mobilise pour cadenasser le débat », a accusé la patronne du mouvement.

Réitérant ses attaques de « manipulations des médias », dont elle s’estime être victime, à l’instar de François Fillon, Marine Le Pen parvient à créer une défiance de ses électeurs vis à vis des journalistes et de la presse.

A la fin de la retransmission sur BFMTV, Igor Sahiri en plateau a tenu à répéter que « la rédaction travaillait en toute indépendance« .

BFMTV n’en est pas à sa première attaque de « partisanerie » envers un candidat. Longtemps elle a été accablée de soutenir ce même FN et a même été renommée « BFN », notamment par notre ex-Ministre de l’Intérieur, Monsieur Bruno Le Roux. Sur le net, on peut trouver nombre de théories complotistes à l’égard de la 1ère chaîne d’info de France. A présent, en raison de son principal actionnaire, M. Patrick Drahi, elle est taxée de chaine « pro-Macron ». Les journalistes de la chaînes se défendent de toute « censure » et affirment que le patron du groupe SFR Média n’a aucun mot sur la ligne éditoriale de la chaîne. De quoi rassurer quant à son indépendance éditoriale.

Voir l’attaque de Marine Le Pen sur les médias et la presse ci-dessous :

Source et crédits vidéos : CNEWS
Photo du profil de Clément R.

Clément R.

Ex-fondateur BFMFAN (aujourd'hui NEWSROOM), traducteur de profession, passionné de médias d'information, nouvelles tech., je suis en charge de la responsabilité éditoriale, de la synchronisation des équipes, et du codage de NR.

Vous aimerez sûrement :